vingt septembre

Le 20 septembre 1870, les troupes italiennes firent irruption dans Rome, après un bref siège, à partir d'une brèche dans les murs d'Aurélien ouverte entre Porta Pia et Porta Salaria.
Rome se réunit donc à l'Italie, dont elle devint la capitale le 3 février 1871, et le pouvoir temporel de l'Église catholique, qui durait depuis des siècles, prit fin.
Le pape se réfugie à l'intérieur des
Murs du Vatican, dans ce qui deviendra quelques décennies plus tard l'État de la Cité du Vatican.
La date du 20 septembre est rappelée par des rues et des places importantes dans toutes les villes italiennes et jusqu'au traité du Latran de 1929, c'était un jour férié, le Jour de la Libération de la capitale et de l'unification nationale.
Le 20 septembre 1970, le premier centenaire de la brèche de la Porta Pia fut solennellement commémoré, avec une cérémonie officielle et des fanfares militaires, en particulier celle des
Bersaglieri, le corps militaire qui en 1870 avait été décisif pour la conquête de Rome.

Aujourd'hui, on a tendance à commémorer cette journée de manière atténuée, et sans souligner que si l'Italie a gagné, cela signifie que l'État absolutiste de l'Église a perdu.
En 2020, le 150e anniversaire a été commémoré de manière très modeste, peut-être que le Covid en était responsable. Mais en 2005 et 2007 les bicentenaires de la naissance de
Giuseppe Mazzini et Giuseppe Garibaldi sont passés presque inaperçus, pourtant ils étaient deux des pères de la patrie.
Leur faute était peut-être d'être anticléricaux.
Pour le 20 septembre : seules les associations libres-pensées le commémorent par des cérémonies devant le
monument édifié à l'endroit où la brèche a été ouverte.
Mieux que rien.

Je m'excuse por mes erreurs dans la traduction en français : si vous voulez
communiquer avec moi pour corrections et/ou commentaires,
clickez ici

   page créée le : 12 novembre 2022 et mise à jour le : 12 novembre 2022