Simón Bolívar et Montesacro

Le libertador de l'Amérique latine Simón Bolívar ( 1783-1830 ) fut à Rome en 1805 et le 15 août , avec son ami , tuteur et compatriote Don Simón Rodríguez , et selon des autres ( SALIMA et VELÁSQUEZ ) même avec Fernando Toro , se rendit au Monte Sacro , où eut lieu la sécession de la plèbe du 494 av. J. Ch. , où il prêta un célèbre serment : " ¡ Juro delante de usted , juro por el Dios de mis padres , juro por ellos , juro por mi honor y juro por mi patria , que no daré descanso a mi brazo , ni reposo a mi alma , hasta que haya roto las cadenas que nos oprimen por voluntad del poder español ! " ( " Je vous jure , je jure sur le Dieu de mes pères , je le jure sur vous , je le jure sur mon honneur et le jure sur ma patrie , je ne donnerai pas de repos à mon bras ni paix à mon âme jusqu' à ce que j' aurai brisé les chaînes qui nous oppriment par la volonté du pouvoir espagnol ! " ).

Le 27 décembre 1922 , le Conseil municipal de Rome a donna à l' actuelle Place Menenio Agrippa , dans la Cité Jardin Aniene ( aujourd' hui Monte Sacro ) , le nom de Place Bolivar. Le 17 décembre 1930 , à l'occasion du premier centenaire de la mort du Libertador et du 125éme anniversaire de son serment , on a dédié sur la façade de l' école Don Bosco , sur la piazza Monte Baldo , une plaque commémorative avec l' inscription suivante : " XVII dicembre MCMXXX - A Simone Bolivar, che sul sacro suolo dell'Urbe, giurò di restituire a libertà i suoi generosi fratelli d'America. Roma madre delle genti, nel primo centenario della sua morte, dedica questo ricordo e latinamente saluta i popoli redenti dal Liberatore " ( " XVII décembre MCMXXX - À Simon Bolivar , que sur le sol sacré de l' Urbe , jura de redonner à la liberté ses généreux frères d' Amérique. Rome la mère des gens , dans le premier centenaire de sa mort , dédie cette mémoire et latinement salue les peuples affranchis par le Libérateur ". Sur le même façade , juste en dessous de la plaque de 1930 , il est affiché une autre petite plaque où on lit : " Un juramento inspiró tu grandeza , un recuerdo constante de nosotros la ensalza y la engrandece cada día más. - Misión Naval Venezolana de entrenamiento en Italia. Roma , 12 de Octubre de 1956 " ( " Un serment inspira ta grandeur , un souvenir constant par nous l' exalte et la magnifie chaque jour de plus - Mission Navale Vénézuélienne d' instruction en Italie , Rome, 12 octobre 1956 " )..
Le 25 février 2005 à Caracas , au Venezuela, le document final du quatrième Sommet sur la Dette Sociale , en plaidant la nécessité de la Charte Sociale des Amériques , définit la charte comme l' héritière du serment de Monte Sacro et le 16 octobre 2005 , à l' occasion du deux centième anniversaire de la visite de Bolívar , Hugo Rafael Chávez Frías , Président du Venezuela , la nation qui avait vu la naissance de Bolivar , a rendu hommage au mémorial qui commémore l'événement , réalisant aussi la première visite officielle d' un chef d' Etat à un arrondissement de Rome.

Le mémorial du serment de Bolivar est situé sur le sommet de la colline de Monte Sacro , qui est aujourd' hui un jardin public , nommé " Parco Simón Bolívar ", à quelques centaines de mètres de la Piazza Sempione. Pour y arriver , venant de piazza Menenio Agrippa , descendre la vieille Via Nomentana , le long du jardin , tourner par Via Falterona , la première rue à gauche , à la hauteur du mausolée ; après quelques mètres , entrer dans le jardin sur le côté droit par la grille et monter sur la cime de la colline ( environ une centaine de mètres de " montée " ). Le monument , inauguré le 15 d' août de 2005 et conçu par le Vénézuélien Jorge Castello avec la collaboration du grand Fruto Vivas ( site web ) , se compose d' un espace ouvert elliptique avec une esplanade circulaire au milieu. Au centre de l' esplanade , une colonne attique en marbre iranien de type travertin , de 8 mètres de haut , qui s' élève d'une base carrée de granit , qui peut être éclairé , représentant " le phare qui illuminera pour toujours le développement futur de l'humanité " , créant silencieusement l' harmonie typique des lieux sacrés. Le monument est accompagné , sur le bord de l' esplanade , par un buste de Bolivar et par une série de panneaux transparents portant le texte du serment en italien et en espagnol , et les noms des commettants , les présidents de la République d' Italie et du Venezuela ( Ciampi et Chavez ) , les ministres des Affaires étrangères des deux pays , l' ambassade du Venezuela à Rome et la municipalité de Rome. Le monument a été restauré et redressé le 13 août 2014 , après avoir été vandalisée. Actuellement , le jardin est protégé par des grilles et des caméras pour prévenir d' autres actes de vandalisme.

BIBLIOGRAPHIE :
CAFERRI F., OPPES A. (2005) Chavez, un rivoluzionario a Roma Sono un libertador, come Bolivar. La Repubblica, 17 ottobre 2005 lien
G.I. (2005) Chavez ricorda Simon Bolivar a Montesacro. La Repubblica, 16 ottobre 2005 lien
GONZÁLEZ DÍAZ Joaquím (1960) Il Giuramento di Bolivar sul Monte Sacro. Capitolium,4: 3-6.6.
MESSINA FAJARDO Luisa A. (2005) Simón Bolívar. Ibìnformativo Venezuela Bolivariana, 3. 2: 16-17.
lien
PULLARA Giuseppe (2005) Chavez a Montesacro "Qui giurò Bolivar duecento anni fa". Il Corriere della sera, 17 ottobre 2005
lien
SALIMA Pedro, VELÁSQUEZ Aníbal (2008) Reflexiones en torno al Juramento del Monte Sacro (selección de ensayos). Fundación Editorial el perro y la rana, Caracas
lien
http://www.latinoamerica-online.info/cult05/arti05.27.juramento_bolivar.html
http://www.frutovivas.net/
http://www.vtv.gob.ve/articulos/2014/10/15/16-de-octubre-de-2005-comandante-chavez-visita-el-monte-sacro-9243.html
http://www1.adnkronos.com/Archivio/AdnAgenzia/2005/08/14/Cronaca/ROMA-A-MONTESACRO-MONUMENTO-PER-BICENTENARIO-GIURAMENTO-BOLIVAR_153004.php
http://www.aporrea.org/actualidad/n67404.html

Je m'excuse por mes erreurs dans la traduction en français : si vous voulez
communiquer avec moi pour corrections et/ou commentaires,
clickez ici

   page créée le : 1er juillet 2015 et mise à jour le : 21 avril 2016