En bonne santé
( d'après la lettre d'information de Consumer Health Digest. Traduction : Andrea Gaddini )

religions

Christian Science est en déclin. (n. 09-51 - 17 décembre 2009)
La partecipation et l' affiliation à l' église de Christian Science est en constant déclin depuis plusieurs années.
** Entre 1971 et 2009 le nombre de médecins et enseignants dans les ÉUA énumérés dans le Christian Science Journal a descendu de environ 5.000 à environ 1.160.
** Le nombre des églises est écroulé de environ 1.800 à environ 900.
** Le nombre actuel de “ infirmières ” de Christian Science dans les ÉUA n'est que de 20.
** Les abonnés au Christian Science Sentinel ont descendu d' environ 175.000 en 1988 à 24.130 en 2009.
** L'église ne communique pas le nombre de ses membres , mais les données actuelles sur les abonnements suggèrent qu' ils sont moins que 50.000 dans le monde entier.
Christian Science soutient que la maladie est une illusion causée par des fausses croyances , et la prière guerit en substituant les mauvaises pensées avec des bonnes pensées. Les médecins de Christian Science travaillent en cherchant de chasser les pensées malades de la tête du patient. Les consultations peuvent se produire personnellement , par téléphone ou même par la poste.
Les personnes peuvent même être en mesure d'arriver tous seuls aux pensées par la prière ou la concentration. Le constant déclin des affiliations n' est pas surprenant puisque les doctrines de l' église ont peu d'appel sur la jeunesse moderne. [Barrett S. The origin and current status of Christian Science. Quackwatch, Dec 18, 2009] http://www.quackwatch.org/01QuackeryRelatedTopics/cs2.html.
Les efforts de l'église de faire inclure les services des pratiquants parmi ceux remboursés dans les projets de loi de réforme de la santée ont jusqu'aujourd'hui été vains , mais les pressions pour obtenir l'inclusion continuent.

Enquête en cours sur des décès dans le programme Narconon (#12-29, 23 août 2012)
Le shérif de la Comté de Pittsburgh (Oklahoma) et le Centre de santé mentale et abus de substances de l'État enquêtent sur quatre décès survenus au Centre Narconon Arrowhead en Oklahoma oriental. Narconon , qui est le programme de réhabilitation de l' usage de drogues de l' église de Scientologie , prévoit des séances de sauna et des traitements à fortes doses de niacine qui , on affirme , libérerait les résidus de drogue dans les tissus adipeux. Le Tampa Bay Times rapporte qu' en 2010 il y avaient 53 centres Narconon dans le monde entier. [Childs J, Tobin TC. Deaths at Scientology drug treatment program Narconon bring investigation. Tampa Bay Times, Aug 16, 2012] http://www.tampabay.com/news/scientology/deaths-at-scientology-drug-treatment-program-narconon-bring-investigation/1246054

Confirmée la condamnation pour un décès causé par des guérisseurs au moyen de prière. (#13-26 - 4 juillet 2013)
La Cour suprême de Wisconsin a confirmé les condamnations de Dale et Leilani Neumann et a décrété que la défense des deux religieux de Wisconsin de l' inculpation de maltraitance sur enfant ne fait pas obstacle à une accusation d'homicide. Tous les deux ont été reconnus coupables d' homicide par négligence causé par imprudence délibérée et ont été en suite condamnés à 30 jours de prison par an pendant six ans et à dix ans avec sursis et mise à l'épreuve. Des témoignages à leur procès ont indiqué que leur fille de onze ans Madeline mourut de diabète non diagnostiqué parce que , au lieu de demander de l'aide médicale , ils priaient à son chevet , même après qu' elle avait plongéee en coma
Le texte complet de l' arrêt de la cour d' appel a été publié sur le site Casewatch ( lien ).

L' église de la Christian Science est toujours en déclin (#16-09 - 13 mars 2016)
Les donnés de l' annuaire en ligne de l' église de Christian Science indiquent que l' affiliatione à l' église est en constant déclin. [Barrett S. Christian Science statistics: Practitioners, teachers, nurses, and churches in the United States. Quackwatch, March 13, 2016]. Depuis 1971 , le nombre de médecins et enseignants chuta de 4.965 à 942 , avec une baisse d' environ 5% par an , et le nombre des églises chuta de 1.829 à 778 , avec une baisse d' environ 2% par an. Christian Science soutient que la maladie est une illusion causée par des fausses croyances , et la prière guerit en substituant les mauvaises pensées avec des bonnes pensées. Les médecins de Christian Science travaillent en cherchant de chasser les pensées malades de la tête du patient. Les consultations peuvent se produire personnellement , par téléphone ou même par la poste. Les personnes peuvent même être en mesure d'arriver tous seuls aux pensées par la prière ou la concentration. Il n' y a aucune preuve scientifique que les méthodes de Christian Science influencent le cours de n' importe quelle maladie. Le constant déclin des affiliations n' est pas surprenant puisque les doctrines de l' église ont peu d'appel sur la jeunesse moderne.

Slate démolit une clinique pour traitements basés sur la foi (#16-20 - 29 mai 2016)
Slate a publié une enquête détaillé qui présente des interviews à des femmes traitées dans un complexe géré par les Mercy Ministries ( Ministres de la Miséricorde ). L' article explique que (a) l' entreprise ne requiert à ses conseillers d' être habilités , (b) ses conseillers ne sont pas autorisés à fournir des services de psychothérapie , et (c) de nombreux anciennes patientes ont rapporté que les membres du personnel criaient aux démons d' abandonner leur corps [Miller M. The Mercy Girls: These young women enrolled in an influential Christian counseling center for help. That's not what they found. Slate, April 24, 2016]. En 2008 , le Sydney Morning Herald a publié une enquête similaire [Pollard R. They sought help, but got exorcism and the Bible. Sydney Morning Herald, March 17, 2008]. Les complexes australiens ont été fermées en 2009. [Pollard P. Mercy Ministries home to close. Sydney Morning Herald, Oct 29, 2009]. Peu de temps après , la Australian Competition and Consumer Commission ( Commission Australienne de la Concurrence et des Consommateurs ) a annoncé :
- d' avoir obtenu des engagements de la part de sept anciens directeurs de Mercy Ministries Incorporated et / ou Mercy Ministries Limited en ce qui concerne la représentation trompeuse de ces entités. Les engagements comportent la présentation d' excuses et le paiement de 1.050 dollars australiens à chacune des anciennes patientes touchés par leur conduite.
- Entre janvier 2005 et juin 2008 , les Mercy Ministrie ont faussement affirmé sur des brochures et dans leur site web que leurs services étaient fournis gratuitement alors qu' à plusieurs hospitalisées a été requis de céder leur contributions gouvernementales de Centrelink aux Mercy Ministries pour la durée de leur séjour.
- Mercy a faussement affirmé de pourvoir le soutien professionnel de psychologues , diététiciens , médecins généralistes , assistants sociaux et conseillers , bien qu' ils n' avaient pas employé cette sorte de professionnels. [Undertakings remedy Mercy Ministries misleading conduct. ACCC press release, Dec 16, 2009]
Un autre rapport critique a été publié en 2012. [Kerr L. The dark side of Mercy Ministries. Rewire, Feb 21, 2012]

L' Union américaine pour les libertés civiles démolit les politiques restrictives des hôpitaux catholiques (#16-41 6 novembre 2016)
L' Union américaine pour les libertés civiles ( American Civil Liberties Union - ACLU ) a publié un rapport éclatant sur les femmes qui ont subi de graves dommages en étant privées de soins médicales nécessaires dans les hôpitaux qui adhèrent aux directives émises par la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. Le rapport indique:
- Les directives interdisent une large gamme de services de santé génésique , y compris la contraception , la stérilisation , plusieurs traitements contre l' infertilité et l' avortement , même lorsqu' une grossesse menace la santé ou la vie d' une femme.
- Des centaines d'hôpitaux adhèrent en partie ou en totalité à ces directives.
- Beaucoup de ces hôpitaux interdisent à leurs médecins de pratiquer un avortement ou une stérilisation , même lorsque ce refus de soins met une patiente en grave danger.
- Certains États ont des lois qui protègent les médecins qui suivent les lignes directrices des responsabilités qui autrement seraient considérées comme des fautes professionnelles.
- Puisque les lois et règlements fédéraux exigent que tous les hôpitaux fournissent des soins d'urgence , les Centres d' assurance-santé Medicare et les services d' assurance maladie Medicaid devraient systématiquement appliquer ces règlements aux hôpitaux catholiques.
Le site Web de l' ACLU contient des informations supplémentaires et une copie complète du rapport.

Des critiques à l' encontre de la division "liberté religieuse" du Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis. (#18-03 - 21 janvier 2018)
Le Center for Inquiry (CFI) s' est opposé à la création prochaine d' une " Division de la liberté de conscience et religieuse " au sein du Bureau des droits civils ( OCR ) du Département de la santé et des services sociaux des États-Unis. Le CFI soutient que la division place le dogme religieux au-dessus des soins et de l' assistance de santé basés sur l'évidence, et affirme :
Cette nouvelle division de l' OCR sera chargée d' affirmer un privilège religieux pour les fournisseurs de soins de santé les croyances desquels entrent en conflit avec certains domaines de soins ou avec des interventions particulières , y compris , mais sans s' y limiter , l 'avortement et la chirurgie de changement de sexe. Le Center for Inquiry soutient que l'administration Trump a créé cette division pour attaquer les droits civils plutôt que les défendre.
Le CFI estime que l' Administration Trump doit : (a) protéger les droit à l' avortement , (b) protéger les vies des femmes avec des grossesses potentiellement létales contre les hôpitaux appartenant à l' église , (b) s'assurer que ceux qui sollicitent le contrôle des naissances ne puissent pas être repoussés par des pharmaciens religieux, (c) veiller à ce que tous les employeurs respectent le mandat de la loi sur les soins abordables pour fournir des services de contraception sans ticket modérateur [HHS 'Religious Freedom' division robs Americans of their right to safe and secular health care. CFI press release, Jan 18, 2018]
Les groupes LGBT " Lesbiennes, gays, bisexuels et trans " ont critiqué la division pour être un outil permettant le refus discriminatoire continu des services médicaux [Johnson C. New HHS division slammed as tool for anti-LGBT discrimination. Washington Blade, Jan 18, 2018].

Le Center for Inquiry s' oppose à la discrimination contre les patients fondée sur la religion (#18-15 - 15 avril 2018)
Le Center for Inquiry a exhorté le Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis à retirer un projet de loi accroissant la possibilité des professionnels de la santé affiliés à des religions de refuser " tout service ou activité légitime de santé sur la base de convictions religieuses ou morales ". [Protecting statutory conscience rights in health care. Center for Inquiry, 2018]. Le CFI est particulièrement préoccupé par :
- le sapement des conditions nécessaires du titre X sur les programmes financés par le gouvernement fédéral pour les professionnels qui offrent des options de grossesse non directives , de l' aide psychologique et l' envoi de la patiente vers un spécialiste sur demande pour toutes les options , y compris l' interruption de grossesse ;
- femmes souffrant de complications de la grossesse auxquelles soit refusé l' accès aux services de gestion des fausses couches et à ces de stérilisation ;
- discrimination médicale envers les membres de la communauté LGBTQ ;
- patients éloignés des hôpitaux gérés par l' église sans qu' on leur dise où ils peuvent recevoir les soins dont ils ont besoin
[HHS must reject rule granting religious license to discriminate against patients. CFI press release, March 27, 2018].

Arrêté un " titulaire de licence en médecine pastorale " (#19-26 - 30 juin 2019)
Martin Riding a été accusé de 32 crimes et 32 délits mineurs pour avoir pratiqué une profession sans licence appropriée. Riding était dans les affaires comme ReNew For Life , qui proposait des " services de santé alternatifs et holistiques " à Radford , en Virginie. Riding publicisait soi-même affirmant qu' il était licencié par la Pastoral Medical Association ( PMA ). La PMA affirme sur son site Web que " la réglementation des concepts de soins de santé du Tout-Puissant est en dehors de la juridiction des (...) organismes de réglementation séculiers ". De toute façon , des actions disciplinaires contre des " licenciés " de la PMA ont été couronnées de succès dans plusieurs États [Barrett S. Some Notes on the Pastoral Medical Association and other "Private Membership Associations." Credential Watch, June 24, 2019]. Le site Web et la page Facebook ReNew For Life de Riding ne sont plus affichés, mais le site Web de PMA renvoie à une base de données sur laquelle la page avec le profil de Riding ( désormais inactivée ) indique que entre ses services on comptait : équilibrage alcalin / pH , thérapie avec fleurs de Bach , coaching diététique pour le cancer , thérapie aux huiles essentielles , thérapie Raindrop , Zyto Scan biométrique , examens thermographiques , et ventouses. L' acte d’accusation ne contient aucun détail sur les actes reprochés à Riding , mais un journal local a rapporté que les requêtes du mandat de perquisition et les entrevues indiquaient qu’ il avait des caméras placées dans les salles d’ examen où les femmes devaient se déshabiller et des photos de femmes prises sans leur consentement [Gangloff M. Radford alternative medicine therapist charged with 64 counts of practicing without a license. The Roanoke Times, June 17, 2019].

La version originale des textes de la lettre d'information est sur la page en anglais. Pour des suggestions ou critiques concernantes la traduction vous pouvez m'écrire.
Pour accéder au fichier complet de la lettre d'information vous pouvez aller sur la page web :
https://www.ncahf.org/digest19/index.html.
Pour recevoir gratuitement la lettre d'information de Consumer Health Digest (en anglais) il suffit se connecter à la page web :
https://www.ncahf.org/digest/chd.html.

acronymes : FDA: Food and Drug Administration, Agence Fédérale des aliments et drogues des États-Unis http://www.fda.gov/
FTC: Federal Trade Commission, Commission Fédérale du Commerce des États-Unis http://www.ftc.gov/
AMA: American Medical Association http://www.ama-assn.org/ama

allez à l' index de " en bonne santé "

Bonne santé à tous (sauf aux charlatans qui gagnent sur la santé des autres)

Je m'excuse por mes erreurs dans la traduction en français : si vous voulez
communiquer avec moi pour corrections et/ou commentaires,
clickez ici

page créée le : 26 août 2011 et mise à jour le : 13 juillet 2019