En bonne santé
( d'après la lettre d'information de Consumer Health Digest. Traduction : Andrea Gaddini )

entubages variées

Lancée une télévente importune. (#10-11 - 18 mars 2010)
Un programme de télévente via Internet qui promet des grands gains peut constituer une menace pour les opérateurs des sites web qui envoient leur numero de téléphone. Les vendeurs du programme fournissent un logiciel qui peut chercher sur la Internet les numeros de téléphone reliés au mot de passe choisi par l'utilisateur. La liste obtenue peut donc être acquise par de sites web qui sont en mesure d'exécuter même 3.000 appels par heure au coût de 1-2 cent chacun ; si combinés ensemble , ces programmes peuvent constituer une colossale vexation. [Barrett S. Scraper Pro and Phone Broadcast Club: How to become a major nuisance in two easy steps. Quackwatch, March 17, 2010] http://www.quackwatch.org/15Ads/scraperpro.html.

La FTC frappe durement les vendeurs du logiciel " Acne Cure ". (#11-29 , 8 septembre 2011)
Les vendeurs de deux applications pour mobiles ont signé des engagements volontaires selon lesquels se retiendront de faire des affirmations infondées selon lesquelles leurs produits soigneraient avec succès l' acné en engendrant des lumières coloriées ["Acne Cure" mobile app marketers will drop baseless claims under FTC settlements. FTC News release, Sept 11, 2011]. Dans tous les deux cas on conseillait aux acheteurs de tenir l' écran du mobile proche à la zone de la peau à soigner pour peu de minutes chaque jour pendant que l' application était activée.
Le développeur logiciel Koby Brown et le dermatologue Gregory W. Pearson faisant des affaires avec l' entreprise Dermapps (Houston, Texas) , ont vendu environ 11.600 copies de " AcneApp " au moyen de l' iTunes store pour $1.99. Selon l' engagement ils sont obligés à payer $14,294 à la FTC.
Le développeur logiciel Andrew N. Finkel ( Rochester, N.Y. ) a vendu environ 3.300 copies de " Acne Pwner " à travers de l' Android Marketplace de Google pour $.99. Son engagement prévoit le paiement de $ 1.700.
Ces cas sont les premiers dans lesquels la FTC s' est activé contre des affirmations sur la santé dans le marché des applications pour mobiles..

Reebok accommode une accusation de publicité trompeuse. (#11-36 , 27 octobre 2011)
Reebok International a accomodé les accusations de FTC second lequelles la publicité de ses " chaussures tonifiantes " est trompeuse. La publicité en question affirme que la technologie de la semelle des chaussures pour la marche Reebok's EasyTone e des chaussures pour la course RunTone les dote de coussinets d' air en mouvement qui créeraient de la " micro-instabilité " qui tonifierait et renforcerait la musculature pendant la marche ou la course.
Selon l'accord Reebok devra verser 25 millions de dollars et s'abstenir de faire des affirmations affirmations non démontrées sur le fait que les chaussures tonifiantes ou des autres pièces tonifiants soient efficaces pour renforcer les muscles. [Reebok to Pay $25 Million in Customer Refunds To Settle FTC Charges of Deceptive Advertising of EasyTone and RunTone Shoes. FTC news release, Sept 28, 2011] http://www.ftc.gov/opa/2011/09/reebok.shtm.

Mis en ligne un classique sur l' histoire des cigarettes (#13-42,- 6 novembre 2013)
Le texte complet de l' exposé de 1984 par Dr. Elizabeth Whelan, A Smoking Gun: How the Tobacco Industry Gets Away with Murder ( Le pistolet fumant : comment l' industrie du tabac s' en sortit impunément de ses homicides ) , a été mis in ligne sur Quackwatch ( lien ). Le livre met en avant comment l' industrie du tabac a atteint le succès economique et les actions nécessaires pour les contrôler.

Médium escroc condamnée à 10 ans (#14-08 - 9 mars 2014)
Rose Marks , qui avec quelque membre de sa famille avait mis en œuvre un affaire de prédiction du futur à Fort Lauderdale , Florida et dans la ville de New York , a été condamnée à plus de 10 ans de prison à purger dans les prisons fédérales pour avoir escroqué ses clients de plus de 17,8 millions de dollars. Marks est en prison dès septembre , lorsqu' un jury l' a déclarée coupable de 14 crimes après un procès qui dura un mois. Entre ses victimes l' écrivain américain de romances d'amour historiques à succès Jude Deveraux , qui était sa cliente dès 1991. L' incrimination , qui comprenait des accusations de fraude postale et électronique et blanchiment , spécifiait que :
- Marks , qui se présentait comme devineresse , voyante extralucide et conseillère spirituelle , incitait ses clients à lui donner de l' argent , des bijoux , des cadeaux et des autres objets de valeur , contre ses promesses de fournir des services de prédiction du futur , guérir les gens des maladies , se liberér de malédictions , chasser des esprits malins de maisons et personnes et nettoyer les âmes de ses clients et de leurs familles.
- Marks rapportait en outre à ses clients d' avoir parlé avec l' Archange saint Michel pour lui demander des conseils et des avis pour leurs cas.
- Huit autres membre de sa famille ont participé d'une façon ou d'une autre au affaire de famille.
Les autres membres de la famille ont tous plaidés coupables de chefs d' accusation moins important et ont été ou seront condamnés. Le Miami Sun-Sentinel a publié les passages saillants du procès , entre lesquels ce où le juge a affirmé que , bien que les crimes de la famille fussent méprisables , s' étonnait que quelqu' un pouvait se faire tromper par les absurdes promesses et prédictions faites par eux. Le Ministère public a affirmér que beaucoup des victimes étaient particulièrement vulnérables parce qu' ils devaient faire face à deuils , problèmes sentimentaux , maladies personnelles ou de membres de la famille et des autres adversités , mais le juge a indiqué que beaucoup d' eux avaient un haut niveau d' éducation. [McMahon P. 'Psychic' who fleeced millions from clients sentenced to 10 years in prison. Sun Sentinel, March 3, 2014, lien ]

Smithsonian rapporte sur une charlatane du jeûne (#14-40 - 3 novembre, 2014)
Smithsonian.com a publié un bref compte rendu sur Linda Hazzard à laquelle , malgré sa sommaire formation formelle et l' absence d' un diplôme de médecine , a été autorisé par l' état de Washington comme " spécialiste de jeûne " [ Lovejoy B. The Doctor Who Starved Her Patients to death: Linda Hazzard killed as many as a dozen people in the early 20th century, and they paid willingly for it. Smithsonian.com, Oct 28, 2014 ]. Hazzard affirmait que la racine de toute maladie était le résultat de trop manger et recommanda des longues périodes de jeûne presque total , pendant lequel les patients ne devaient consommer que de petites portions de bouillon de légumes , subissaient des systèmes de " rinçage " de leurs appareils avec des lavements quotidiens et massages vigoureux , que d' après les infirmières parfois ressemblaient plutôt à des raclées. L'article décrit comment plusieurs de ses patients sont morts de faim , et elle était devenue le bénéficiaire des biens des clients riches , et en 1911 a finalement été condamné et emprisonné pour homicide involontaire. Les détails de sa carrière ont été publiés dans Starvation Heights (2005), qui est disponible sur Amazon.com.

Démystifé le concept de " désintoxication " (#16-02 - 10 janvier 2016)
Le pharmacien Scott Gravura a écrit un excellent article sur les fausses " désintoxications " [Gravura S. The one thing you need to know before you detox. Science-based Medicine Blog, Dec 31, 2015]. L' article explique :
" désintoxication " est un terme médical légitime qui a été coopté pour vendre des produits et des services inutiles. Il est un faux traitement pour une fausse maladie. La vraie désintoxication n' est pas commandée à partir d' un menu à un bar à jus , ou assemblé à partir de provisions trouvées dans le garde-manger. La vraie désintoxication est fournie par les hôpitaux quand on a des niveaux dangereux de drogues , d' alcool ou d' autres poisons dans le corps. Les médicaments utilisés pour la vraie désintoxication ne sont pas les ingrédients d' un smoothie. Ce qui est publicisé aujourd' hui comme " désintoxication " n' est pas trop différent des rituels religieux de nettoyage et de purification , vieux comme le monde. Encadrer la désintoxication en termes religieux n' aurait pas un attrait dans un monde qui valorise la science. Donc , utilisez le mot " toxine " , au lieu de " péché " , et appelez " désintoxication " un rituel , et tout de suite vous aurez donné à votre traitement une patine qui a l' aire d' être scientifique (...).
On a jamais publié aucune preuve que suggère que des traitements , kits ou rituels de désintoxication aient aucun effet sur la capacité de notre corps d' éliminer les déchets de manière efficace. Ils ont pourtant la capacité de nuire , pas seulement avec des effets directs , comme les lavements au café et des purgatifs , mais aussi en détournant et en confondant les gens sur la façon dont le corps fonctionne réellement et sur ce que nous devons faire pour le garder en bonne santé. La " désintoxication " se concentre sur des questions insignifiantes , donnant l' impression qu' on puisse annuler des décisions de style de vie avec des réparations rapides. L' amélioration de la santé ne se trouve pas dans une boîte d' herbes , dans une ampoule de produit homéopathique , ou dans une poche de café jetée dans votre rectum. Les implications sur le mode de vie d' une mauvaise alimentation , du manque d' exercice , du tabagisme , du manque de sommeil et de l' usage d' alcool ou de drogues ne peuvent pas simplement être rincés ou purgés. Nos reins et notre foie ne nécessitent pas d' un traitement de désintoxication. Si quelqu' un vous suggère une cure de désintoxication ou un nettoyage , rappelez-vous que vous avez entendu du baratin publicitaire pour une maladie imaginaire.
Quackwatch offre des détails supplémentaires sur les stratégies et escroqueries de la " désintoxication ".

Marcheurs sur le feu brûlés (#16-25 - 3 juillet 2016)
Plus de 30 personnes qui prenaient part à un événement séminaire de Tony Robbins " Unleash the Power Within " ( " déchainez la force qui est en vous " ) à Dallas , ont été traités pour des brûlures après avoir été encouragés à marcher sur des charbons ardents [More than 30 burned during famous motivational speaker's hot coal walk. CBS News, June 24, 2016]. La marche sur le feu est consiste en marcher sur des charbons ardents , des pierres brûlantes ou des cendres chaudes , sans se brûler la plante des pieds. Robbins encourage ça pour démontrer que les gens peuvent faire des choses qui semblent impossibles et le représente comme une technique pour transformer la peur en forcw. Robbins décrit ses séminaires de motivation comme " conçus pour vous aider à débloquer et libérer les forces qui sont en vous et qui peuvent vous aider à démolir toute limite et à créer la qualité de vie que vous désirez ".
Des blessures similaires ont été rapportées lors d' un séminaire de Robbins à San Jose , en Californie en 2012. The Skeptics Dictionary publie un excellent article sur la marche sur le feu.

Amazon.com critiqué pour la vente de produits de charlatans (#16-34 - 11 septembre 2016)
Une enquête du journal britannique The Sun a accusé Amazon.com de " mettre en danger les malades et les personnes vulnérables en vendant de manière illégale des fausses cures de charlatans pour le cancer " [Quinton M, Stoneman J. DANGEROUS AND MISLEADING' How web giant Amazon 'endangers' the sick and vulnerable by 'peddling bogus miracle cancer cures. The Sun, Sept 6, 20-16]. Entre les produit on a un " zapper " électronique qui réclame de traiter le VIH , des instructions sur l' administration de lavements de javel pour l' autisme , et des comprimés fabriqués à partir de glandes animales destinés aux personnes souffrant de troubles de la thyroïde. Un produit , les Dr Reckeweg R17 Tumour Drops , qui affermait de traiter " toutes les tumeurs , malignes ou bénignes " , y compris le cancer du sein et de l' estomac , a été retiré du site d'Amazon après que l'article a été publié , mais des milliers de produits douteux restent disponibles via Amazon.

Trois patientes ont été rendues aveugles par une thérapie de cellules souches non approuvée (#17-13 - 26 marzo 2017)
Le New England Journal of Medicine a reporté que trois femmes sont devenues en permanence aveugles après avoir reçu des injections dans leurs yeux avec une préparation de cellules souches. Les patientes , âgés de 72 à 88 ans , avaient une dégénérescence maculaire liée à l' âge. Les reportages des journaux ont identifié la clinique comme Bioheart Inc. , également connue sous le nom de US Stem Cell Inc. et disent que la procédure de cellules souches impliquait une liposuccion pour sorter la graisse de la zone abdominale , isoler les cellules souches de la graisse et injecter ces cellules directement dans les yeux. Les complications comprenaient des rétines détachées , des hémorragies et la perte de vision. Des observateurs compétents estiment que la FDA devrait réglementer plus étroitement le traitements par les cellules souches et que les études non approuvées ne devraient pas être listées sur le site ClinicalTrials.gov parce que cela leur donne une respectabilité imméritée [McGinley L. 3 women blinded by unapproved stem-cell 'treatment' at Florida clinic. Chicago Tribune, March 16, 2017]. Un autre article du New England Journal a noté que : " en dehors de quelques indications bien établies , l' affirmation selon laquelle les cellules souches sont intrinsèquement capables de détecter l' environnement dans lequel elles sont introduites et de s'adresser à n' importe quelle fonction ayant besoin de remplacement ou réparation , n' est pas fondée sur des preuves scientifiques ".

Blogueuse australienne reconnue coupable d' avoir menti sur une tumeur cérébrale (#17-14 - 2 avril 2017)
Un juge de la Cour fédérale a conclu que pour Belle Gibson , âgée de 25 ans , n' a pas eu une base rationnelle ou raisonnable pour croire qu' elle avait un cancer lorsqu' elle le declarait publiquement pour promouvoir son livre et ses applications. Le livre de Gibson , " The Whole Pantry " ( " le garde-manger complet ") , affirme que : (a) elle avait été diagnostiquée avec un cancer du cerveau et on lui avait dit qu' elle mourrait dans les quatre mois ; (b) elle avait reçu un traitement standard , mais avait ensuite entrepris une " quête " pour se guérir par " la nutrition et la médecine holistique " , (c) le régime alimentaire et les traitements naturels avaient prolongé sa vie. L' affaire pénale contre Gibson avait été lancée par Consumer Affairs Victoria , qui avait également obtenu un engagement exécutoire dans laquelle l' éditeur du livre ( Penguin Australia Pty Ltd ) a reconnu que les allégations dans le livre étaient fausses et a accepté de faire don de 30 000 dollars australiens au Victorian Consumer Fund ( Fonds pour le Consommateurs de l' État de Victoria ). Les rapports de presse indiquent que Gibson a touché plus de 1 million de dollars australiens de son livre et de ses applications [Brown V, Sullivan R. Judgment in Belle Gibson vs. Consumer Affairs Victoria case handed down. News.com.au, March 16, 2017].

La Secrétaire à l' Éducation des États-Unis a fortement investi dans une contestable clinique d' « entraînement cérébral » (#17-22 - 28 mai 2017)
Le Washington Post a publié un reportage détaillé sur Neurocore , une entreprise de « performance cérébrale » appartenant à la famille de Betsy DeVos , la Secrétaire à l' Éducation des États-Unis. DeVos a démissionné de son siège au conseil d' administration de Neurocore quand elle devint membre du cabinet Trump, mais elle et son mari maintiennent une participation financière entre 5 et 25 millions de dollars , d' après une déclaration de divulgation déposée auprès du Office of Government Ethics ( Bureau de l' éthique gouvernementale ). Le programme Neurocore prétend améliorer la performance du cerveau grâce à des sessions dans lesquelles le patient regarde la télévision tout en étant connecté à un appareil d' électroencéphalographie. L' auteur du reportage se soumit à un programme d' évaluation de 250 dollars , a examiné les preuves expérimentales pertinentes , a interviewé plusieurs experts et a conclu :
Je reconnais que , avant de m' engouffrer dans Neurocore , je n' avais pas vraiment l' intention de m' inscrire au traitement de l'entreprise. J' avais lu trop d' articles sceptiques sur l' entraînement cérébral pour penser que je devrais payer pour ses services. Mais il a fallu parler à des experts et une visite en Floride pour découvrir que l' entreprise était également offensante , une Trump University pour des personnes ayant des difficultés cognitives. En enveloppant de la science faible dans un emballage élégant , en promettant quelque chose qu' ils ne peuvent pas livrer entièrement , Neurocore offre un faux espoir aux personnes qui ont besoin d' une aide honnête. À cet égard , ce qui est le plus remarquable , c' est que DeVos , la première pédagogue de la nation , est derrière tout cela , en promouvant une forme d'éducation qui ne semble pas éduquer [Boser U. Betsy DeVos has invested millions in this 'brain training' company. So I checked it out. Washington Post, May 26, 2017].

Publié une alerte sur la chromothérapie (#17-24 - 18 juin 2017)
Skeptical Inquirer a publié une critique de la chromothérapie ( thérapie par la couleur ) , un traitement pseudo-scientifique dans lequel on applique la lumière colorée sur la peau ou sur les yeux [Point S. The danger of chromotherapy Skeptical Inquirer 41(4):50-53, 2017]. Depuis plus de 100 ans , la source de lumière ont été les ampoules à incandescence , qui ne présentent aucun danger pour le physique. L' auteur note toutefois que certains appareils récents utilisent des ampoules LED suffisamment puissantes pour endommager la rétine si elles sont placées près des yeux.

Le Conseil américain de la science et de la santé ecrase les tests génétiques pour le talent pour le foot (#17-28 - 16 juillet 2017)
Le Conseil américain de la science et de la santé ( American Council on Science and Health ) a vivement critiqué une entreprise qui soutient que son " DNA Soccer Test " , au coût de 299 dollars , peut aider les parents à évaluer et à améliorer le potentiel d' un enfant en tant que footballeur [Lief E. The goal is scamming parents: Testing kids's DNA for soccer talent. ACSH Web site, July 12, 2017]. En 2015 , la Fédération internationale de médecine du sport a conclu :
- Le nombre d'entreprises proposant des tests génétiques direct à consommateur ( DAC ) qui soutiennent d' identifier le potentiel sportif des enfants est passé d' au moins 22 en 2013 à au moins 39 en 2015.
- Les problèmes entourant ces tests incluent des allegations exagérées , le manque de divulgation , le contrôle de la qualité et l' incitation à acheter des suppléments coûteux.
- Le consensus général chez les chercheurs en génétique du sport et sur l' exercice est que les tests génétiques ne répondent pas aux exigences de base du diagnostic et ont peu ou pas de rôle à jouer dans la prescription personnalisé de l' entraînement pour maximiser les performances.
- Aucun enfant ou jeune athlète ne doit être exposé aux tests génétiques DAC pour définir ou modifier l' entraînement ou pour l' identification des talents. [Webborn N and others. Direct-to-consumer genetic testing for predicting sports performance and talent identification: Consensus statement. British Journal of Sports Medicine 49:1486-1491, 2015].

Réglée une affaire de publicité d' un répulsif anti-insectes (#18-41 - 14 octobre 2018)
La Federal Trade Commission ( FTC , Commission Fédérale du Commerce des États-Unis ) a approuvé une ordonnance finale par consentement qui régle des accusations de publicité trompeuse à l’encontre de Mikey & Momo, Inc. et de ses propriétaires concernant la commercialisation de leurs sprays et bougies parfumées. La FTC avait accusé le prévenu (a) d' affirmer à tort que leurs produits repousseraient les moustiques porteurs des virus à l'origine du Zika , de la dengue , du chikungunya et de la fièvre jaune et (b) d' avoir posté sur Amazon une revue a cinq étoiles , rédigées par un des propriétaires et ses proches. [FTC approves final consent order in Aromaflage insect repellant advertising case. FTC Press Release. Sept 27, 2018].

John Oliver attaque les pratiques de l' industrie du traitement des addictions (#19-11 - 17 mars 2019)
L' an dernier , dans une brillante séquence de 19 minutes ( vidéo en anglais ) de son programme sur HBO " Last Week Tonight " , le comédien John Oliver a parlé de :
- affirmations publicitaires non fondées sur des taux élevés de réussite dans le traitement du traitement des addictions aux États-Unis
- utilisation d' approches de traitement non prouvées
- absence d' inclusion dans plusieurs programmes d' approches de traitement fondées sur des preuves
- absence dangereuse de réglementation de l' industrie du traitement de l' addiction
- manque d' obstacles à l' ouverture de programmes de consultations externes et de centres de désintoxication dans certains états
- exploitation des paiements d' assurance pour des analyses d' urine sur l' exposition à la drogue en Floride avec des pots-de-vin de la part des laboratoire d' analyses
- captation de patients ( " junkie hunting " ou " chasse à l' accro " ) , qui consiste à inciter les personnes avec des dépendances ayant des bonnes assurances en leur payant le loyer , de la nourriture et des cigarettes pour pouvoir accéder à leur couverture d' assurance
- incitations financières por personnes avec des dépendances afin qu' ils rechutent et reprennent leur traitement ( le " Florida Shuffle " )
- réseaux téléphoniques promus qui dirigent les appelants à la recherche d' un traitement vers des programmes qui payent les médecins auquels on est envoyés
- sites Web proposant des avis sur un centre de traitement , mais qui en réalité appartiennent au centre même
Oliver opportunément recommande que les personnes cherchant un traitement contre l' addiction utilisent l' outil de consultation des médecins du Conseil de Médecine Préventive des États-Unis ( American Board of Preventive Medicine ) pour rechercher des médecins certifiés par le conseil en médecine de l' addiction.

John Oliver expose les ruses et les préjudices des médiums (#19-12 - 25 mars 2019)
Dans une récente séquence de 21 minutes ( vidéo en anglais ) de son programme sur HBO " Last Week Tonight " , le comédien John Oliver a présenté un brillant démantèlement des médiums psychiques prétendant être en mesure de recevoir des messages des défunts pour leurs proches. Oliver a examiné comment les médiums utilisent de manière trompeuse les techniques de cold reading ( lecture à froid ) et hot reading ( lecture à chaud ) pour convaincre les personnes vulnérables d’ investir de grosses sommes d’ argent afin de recevoir les messages de leurs chers disparus. Oliver cite un récent sondage du Pew Research Center qui a révélé que quatre adultes américains sur dix croient au paranormal. Pew rapporte aussi que six américains sur dix acceptent au moins une croyance " New Age " entre lesquels la réincarnation , l' astrologie , le paranormal et la présence d'énergie spirituelle dans des objets physiques tels que les montagnes ou les arbres. [Gecewicz C. 'New Age' beliefs common among both religious and nonreligious Americans. Pew Research Center. Oct 1, 2018].

Créé une archive des procès contre la Trump University (#20-23 - 14 juin 2020)
Credential Watch a créé une archive des documents clés des poursuites contre Donald Trump et la Trump University , qui avaient geré un programme de formation en immobilier de 2005 à 2010. En 2016 , Trump a accepté de payer 25 millions de dollars pour régler trois poursuites qui accusaient lui et ses associés d' avoir déformé la nature et la valeur des cours immobiliers offerts par l'école. L'archive comprend des dépositions , des documents de vente et des reportages qui mettent en lumière leur conduite trompeuse [Barrett S. Lawsuits against Trump University settled. Credential Watch, June 7, 2020].

On publia un rapport classique sur la fluoration ( #20-26 - 5 juillet 2020)
Dental Watch publia le rapport de 1968 du Commissaire royal sur la fluoration des approvisionnements en eau (Report of the Royal Commissioner on the Fluoridation of Water Supplies). Le livre de 268 pages , écrit par le juge de la Cour suprême de Tasmanie Malcolm Peter Crisp , est basé sur des témoignages de 66 audiences , ainsi que sur sa revue des volumineuses observations écrites. Crisp conclut que (a) les preuves montraient " de manière écrasante " que la fluoration est sûre et bénéfique et (b) la décision si la mettre en œuvre ou pas est au Parlement de Tasmanie plutôt que aux gouvernements locaux. Environ 20% du rapport explique pourquoi diverses objections étaient sans fondement , dont certaines que Crisp jugeait tellement absurdes qu' elles devraient être considérées comme délirantes. À la page 134 , par exemple , il note :
J' étais informé que les campagnes officielles et professionnelles en faveur de la fluoration sont la propagande la plus dangereuse et la plus subversive à paraître dans le monde occidental. Que la fluoration , était responsable de la Première Guerre mondiale et de la Révolution russe. Qu' il s' agissait d' un complot nazi pour parvenir à la domination du monde , mais que lorsque les Russes avaient envahi la Pologne , les états-majors allemand et russe échangérent leurs plans militaires scientifiques , le plan de contrôle de masse par la médication de l' eau s'inscrivit dans le plan communiste russe pour la communistisation du monde. Ce n' est pas la déclaration isolée de certains visionnaires qui se font des illusions , mais on la retrouve bien d' autres fois dans la volumineuse littérature sur ce sujet avec laquelle l' intelligence publique a été agressée au cours des années.
Ce passage et d' autres similaires offrent une fenêtre fascinante sur l' histoire de l' opposition à la santé publique , qui est beaucoup plus organisée aujourd' hui par le biais de sites Web et des médias sociaux.

Trump accorde la clémence a un scandaleux fraudeur du système des soins de santé. (#21-01 - 10 janvier 2021)
Le président Donald Trump a commué la peine de Philip Esformes de Miami Beach, dont les crimes impliquaient 1,3 milliard de dollars de réclamations frauduleuses de remboursement auprès de Medicare et Medicaid pour des services dans son réseau d'établissements de soins infirmiers et de résidences-services en Floride. Esformes a été condamné en 2019 dans ce que les procureurs fédéraux ont qualifié de “ plus grandes machinations de fraude en matière de soins de santé jamais faite l'objet d'accusation par le ministère de la Justice”. Il a été condamné à 20 ans de prison pour 20 chefs d'accusation. Esformes doit toujours payer le montant restant des 5,5 millions de dollars de dédommagement qui faisaient partie de sa peine. Dans leur mémorandum pré-sentenciel, les procureurs fédéraux ont décrit la conduite d'Esformes comme « pernicieuse, préméditée et faisant partie d'une stratégie de toute une vie de non-respect de la loi . . . Ce n'était pas un acte criminel, mais des centaines, voire des milliers, de choix d'enfreindre la loi pendant plus d'une décennie » [Hiltzik M. He was convicted in a historic healthcare fraud. Trump is letting him walk free, yahoo! news, Dec 29, 2020]. En 2016 une mise en examen d'Esformes, d'Odette Barcha, administratrice de l'hôpital et de l'assistant médical Arnaldo Carmouze, affirmait :
Le réseau d’établissements d’Esformes lui a donné accès à des milliers de bénéficiaires de Medicare et Medicaid.
Bon nombre de ces bénéficiaires n'étaient pas admissibles à des soins spécialisés dans une maison de retraite ou à un placement dans une résidence avec services d'assistance; cependant, Esformes et ses co-conspirateurs les ont néanmoins admis dans les installations du réseau Esformes où les bénéficiaires ont reçu des services médicalement inutiles qui ont été facturés à Medicare et Medicaid.
Esformes et ses co-conspirateurs se sont encore enrichis en recevant des pots-de-vin pour orienter ces bénéficiaires vers d'autres prestataires qui effectuaient des traitements médicalement inutiles facturés à Medicare et Medicaid.
Pour les cacher des forces de l'ordre, les pots-de-vin étaient souvent payés en espèces ou déguisés en paiements à des dons de bienfaisance, paiements de services et faux paiements de location.
Esformes et l'administratrice de l'hôpital Odette Barcha ont également été accusés d'entrave à la justice.
Des documents judiciaires indiquent qu'en 2006, Esformes a payé 15,4 millions de dollars pour résoudre une affaire de fraude civile impliquant l'admission inutile de patients de ses installations de vie assistée dans un hôpital de la région de Miami.

Davantage d'escrocs de Medicare obtiennent la clémence de Trump (#21-03 - 24 janvier 2021)
Juste avant de quitter ses fonctions, le président Trump :
- a réduit la peine de Salomon Melgen, un ophtalmologiste de Floride qui avait purgé quatre ans dans une prison fédérale pour avoir fraudé Medicare de dizaines de millions de dollars tout en mettant en danger des patients avec des injections oculaires inutiles, des traitements au laser des rétines et des colorants injectés dans la circulation sanguine des patients ;
- a gracié Faustino Bernadett, un ancien anesthésiste californien et propriétaire d'un hôpital qui avait été condamné à 15 mois de prison dans le cadre d'un programme qui versait des pots-de-vin aux médecins pour avoir admis des patients à l'hôpital Pacific de Long Beach pour une chirurgie de la colonne vertébrale et d'autres traitements ;
- a gracié John Davis, l'ancien PDG de Comprehensive Pain Specialists, une chaîne de cliniques de gestion de la douleur basée au Tennessee. Davis avait passé quatre mois en prison après avoir été reconnu coupable d'avoir accepté plus de 750 000 dollars de pots-de-vin et bakchich illégaux dans le cadre d'un système qui factura à Medicare 4,6 millions de dollars pour du matériel médical durable.
Fin décembre, Trump a commué la peine de 20 ans de l'ancien magnat des maisons de retraite Philip Esformes, qui a escroqué 1 milliard de dollars à Medicare et Medicaid [Schulte F. Trump’s pardons included health care execs behind massive frauds. Kaiser Health News, Jan 22, 2021]

La version originale des textes de la lettre d'information est sur la page en anglais. Pour des suggestions ou critiques concernantes la traduction vous pouvez m'écrire.
Pour accéder au fichier complet de la lettre d'information vous pouvez aller sur la page web :
https://www.ncahf.org/digest19/index.html.
Pour recevoir gratuitement la lettre d'information de Consumer Health Digest (en anglais) il suffit se connecter à la page web :
https://www.ncahf.org/digest/chd.html.

acronymes : FDA: Food and Drug Administration, Agence Fédérale des aliments et drogues des États-Unis http://www.fda.gov/
FTC: Federal Trade Commission, Commission Fédérale du Commerce des États-Unis http://www.ftc.gov/
AMA: American Medical Association http://www.ama-assn.org/ama

allez à l' index de " en bonne santé "

Bonne santé à tous (sauf aux charlatans qui gagnent sur la santé des autres)

Je m'excuse por mes erreurs dans la traduction en français : si vous voulez
communiquer avec moi pour corrections et/ou commentaires,
clickez ici

page créée le : 26 août 2011 et mise à jour le : 11 février 2021