En bonne santé
( d'après la lettre d'information de Consumer Health Digest. Traduction : Andrea Gaddini )

vaccinations

L' Institute of Medicine publie un rapport rassurant sur les vaccins. (#11-28 1er septembre 2011)
L' Institute of Medicine a examiné plus que 1.000 articles scientifiques publiés et a conclu que , en disant tout d'abord qu' aucun vaccin n' est pas sûr au 100% , ils ont été montrés tres peu d'effets nuisibles causés par les vaccins. En outre le rapport a conclu que les vaccins ne provoquent pas les différentes maladies graves qui ont récemment causé du souci :
** Le vaccin MPR ( rougeole-oreillons-rubéole ) n' est pas associé avec l' autisme ou le diabète enfantile.
** Le vaccin DTaP ( diphtérie-tétanos-coqueluche avec composante acellulaire ) n' est pas non plus associé avec le diabète.
** Le vaccin de la grippe , quand est injecté , n' aggrave pas l' asthme.
En 1900 , pour chaque 1000 enfants nés dans les Etats Unis , 100 mouraient dans le premier an de vie , souvent à cause de maladies infectieuses.
Aujourd' hui ils existent des vaccins efficaces pour beaucoup de maladies bactériennes et virales. On peut télécharger gratuitement la version intégrale du rapport de 665 pages, The Adverse Effects of Vaccines, sur le site web de de la National Academies Press http://download.nap.edu/cart/download.cgi?&record_id=13164&free=1


Les anti-vaccinationistes ridiculisés sur YouTube
(#15-10 - 8 mars 2015)
L' animateur de talk show de la télévision Jimmy Kimmel a produit deux épisodes de promotion de la vaccination. Le premier suggère que les médecins pourraient en savoir plus sur les vaccins que l' actrice Jenny McCarthy ( même quand elle porte ses vêtements ). Le second traite des réponses désagréables à la première vidéo et présente les résultats d' une enquête dans laquelle on a demandé aux enfants s' ils préféreraient la piqûre d' un vaccin ou une sucette.

La diphtérie signalés en Espagne (#15-22 - 7 juin 2015)
Un garçon de six ans , est devenu le premier cas de diphtérie en Espagne depuis 29 ans. Huit enfants qui sont venus en contact avec le garçon ont été testés positifs pour les bactérie pathogène mais ne sont pas tombés malades. Ces enfants , qui avaient tous été vaccinés , ont été placés en isolement et sont traités avec des antibiotiques pour empêcher le développement de la maladie. [Eight more children infected with diphtheria. The Local Spain, June 8, 2015]. Les garçon de six ans a été hospitalisé dans un état grave , mais semble bien répondre au traitement par sérum antidiphtérique obtenu de la Russie après un appel international d'urgence. Ses parents ont dit qu'ils se sentent " trompés " par le mouvement anti-vaccination. Antoni Mateu , secrétaire régional de la Catalogne pour la santé publique , a promis de poursuivre les programmes illegales anti-vaccination que " répandent des mensonges et sèment la confusion " [Parents of diphtheria boy 'feel terrible guilt.' The Local Spain, June 5, 2015]. La diphtérie avait été considérée comme éradiquée en Espagne , grâce à des programmes de vaccination de routine , le dernier cas ayant été signalé en 1986.

AMA veut que l' exemptions de la vaccination pour " convictions personnelles " soit terminée (#15-23 - 14 juin 2015)
L' AMA ( American Medical Association ) a adopté une nouvelle politique por obtenir des conditions requises plus restrictives à niveau de l' État pour l' immunisation. Bien que les programmes de vaccination obligatoires aux États-Unis ont contrôlé ou éliminé la propagation de la variole , la rougeole , les oreillons , la rubéole , la diphtérie et la polio , seulement deux Etats interdisent des exemptions non médicales sur la base de convictions personnelles. La nouvelle politique recommande que des responsables de la santé publique qualifiés soient impliqués dans la détermination de quels vaccins devraient être obligatoires et quelles dérogations ne seront autorisées que pour des raisons médicales. L' AMA a également l' intention de soutenir la diffusion de documents sur l'efficacité des vaccins [AMA supports tighter limitations on immunization opt outs. AMA news release, June 8, 2015].

La Californie limite les exemptions à la vaccination (#15-26 - 5 juillet 2015)
Le Gouverneur Jerry Brown a promulgué comme loi le projet du Senat no SB277 , rendant la Californie le troisième état dans la nation à exiger la vaccination des écoliers et des enfants dans les centres de soins de l' enfant , sans exemption pour les convictions religieuses ou personnelles. Les deux autres états sont le Mississippi et la Virginie occidentale. La Californie est aussi le premier état à abroger une exemption religieuse de vaccinations. Il y' a deux mois , le Vermont a abrogé sa dérogation " philosophique " des vaccinations et est devenu le premier état à abroger toute exemption pour conviction personnelle. Cependant , il permet encore les exemptions religieuses. Tous les états permettent l' exemption pour des raisons médicales [ The American Medical Association recently expressed support for tighter limitations on immunization opt outs ].

Publiée la chronique sur les racines du mouvement anti-vaccination (#15-28 - 19 juillet 2015)
The Atlantic a publié un intéressant article sur la lutte contre la vaccination antivariolique obligatoire qui a commencé au cours du 19
ème siècle et a des parallèles avec celle d' aujourd' hui [Earl E. The Victorian anti-vaccination movement. The Atlantic, July 15, 2015].

La FDA publie une nouvelle guide sur les vaccins (#15-33 - 23 août 2015)
La FDA ( Agence Fédérale des aliments et drogues des États-Unis ) a publié une guide à la vaccination pédiatrique qui trait d' avantages et risques , types de vaccins , mesures à prendre quand un enfant est vacciné , principaux faits concernant les vaccins plus souvent administrés et foire aux questions.

Groupe de promotion de la vaccination étend sa portée (#15-50 - 20 décembre 2015)
En prévision de son 25éme anniversaire , ECBT ( Every Child By Two , c' est-à-dire : " Chaque enfant de moins de deux ans " ) a élargi sa mission initiale d' assurer la vaccination de tous les enfants de moins de deux ans pour inclure les personnes de tous âges. Son site Web amélioré et ses pages Facebook présentent des informations scientifiquement exactes sur les vaccins nécessaires à chaque étape de la vie , détails sur le fardeau des maladies évitables par la vaccination ; réponses aux questions sur la sécurité des vaccins , histoires personnelles provenant de familles qui ont été touchées par les maladies infectieuses mortelles mais évitables et des liens à des autres sources fiables.

Annulée la projection d' un film anti-vaccination (#16-11 - 27 mars 2016)
Le Tribeca Film Festival , qui avait programmé la projection d' un film anti-vaccination , a annulé la présentation en réponse aux protestations de la communauté scientifique. Robert De Niro , un des fondateurs du festival , a écrit : " Mon intention dans la programmation de ce film était de fournir une occasion pour une conversation autour d' une question que est très personnelle pour moi et ma famille. Mais après l' avoir vérifiée au cours des derniers jours avec l' équipe du Tribeca Film festival et des autres de la communauté scientifique , nous ne croyons pas qu' il contribue ou fasse avancer la discussion comme j' avais espéré " [Goodman S. Robert De Niro pulls anti-vaccine documentary from Tribeca Film Festival. The New York Times, March 26, 2016]. Le film " Vaxxed: From Cover-Up to Catastrophe " ( Vacciné : de la dissimulation à la catastrophe ) a été réalisé et co-écrit par Andrew Wakefield , le médecin disgracié , un travail duquel qui affirmait l' existence d' un lien entre l' autisme et la rougeole a été retiré par The Lancet , le permis duquel a été révoqué pour violations du code d' éthique et pour son omission de révéler son conflit d'intérêts financier "

Trump pressé à soutenir la vaccination (#17-07 - 12 février 2017)
Dirigées par l' American Academy of Pediatrics , plus de 350 organisations nationales et basées dans les états , représentant les familles , les fournisseurs , les chercheurs , les patients et les consommateurs ont envoyé une lettre de 28 pages demandant au président Donald Trump d' exprimer son soutien sans équivoque à la vaccination. La lettre semble être une réponse aux déclarations ignorantes que Trump fit pendant la campagne présidentielle et dans ses rencontres récentes avec les défenseurs de l'antivaccination Andrew Wakefield et Robert F. Kennedy Jr. La lettre termine comme ça :
Les allégations selon lesquelles les vaccins sont dangereux lorsqu' ils sont administrés suivant les recommandations d' experts ont été démenties par un corpus de littérature médicale , y compris un examen approfondi par la National Academy of Medicine. (…) Une liste non exhaustive d' études démontrant la sécurité des vaccins est jointe à cette lettre. Retarder les vaccinations laisse les citoyens de notre pays à risque de maladie , en particulier les enfants. En tant que nation , nous devrions redoubler nos efforts pour faire les investissements nécessaires dans l'éducation des patients et de la famille sur l' importance des vaccins afin d' augmenter le taux de vaccination parmi toutes les populations.
Autrement dit : les vaccins sont sans danger , les vaccins sont efficacies , les vaccins sauvent des vies. Nos organisations se réjouiraient de l' occasion de vous rencontrer pour partager les preuves scientifiques solides et étendues qui appuient la sécurité et l'efficacité des vaccins.

Épidémie massive de rougeole en Roumanie (#17-18 - 30 avril 2017)
La Roumanie ressent d' une épidémie massive de rougeole qui a commencé l' année dernière. Au 21 mars , au moins 3 800 cas de rougeole , dont 17 décès , ont été confirmés et les taux dans les pays environnants ont augmenté. La vaccination contre la rougeole a une efficacité d' environ 97% pour la prévention de la maladie. L' immunité grégaire ( prévention de la transmission généralisée ) se produit lorsque la couverture est de 90% à 95% , mais le plus haut serait le mieux. Les Roumains sont devenus sensibles à la propagation de l' épidémie parce que le taux d' immunisation à 2 doses est passé de 96% en 2007 à 86% en 2015. Les facteurs qui influencent la baisse sont la pauvreté , la négligence et la propagation des sentiments anti vaccination. La Roumanie est l' une des six nations de l' Union européenne ou de l' Espace économique européen pour lesquelles , d' après l' Organisation mondiale de la santé , on peut encore avoir une transmission endémique de maladies évitables par la vaccination. Les autres sont la Belgique , la France , l' Allemagne , l' Italie et la Pologne. Le Respectful Insolence Blog publique une analyse détaillée de ce qui s' est passé en Roumanie.

Ridiculisés les mythes anti-vaccination (#17-25 - 25 juin 2017)
Le comédien John Oliver a déboulonné les mythes et les craintes plus communs qui poussent certains parents à retarder ou éviter de vacciner leurs enfants. L' épisode du 26 juin de l' émission télévisée " Last Week Tonight " peut être visionné sur YouTube.

La France veut rendre obligatoires les vaccinations (#17-29 - 2 juillet 2017)
Le Premier ministre français, Edouard Philippe , a déclaré qu' il est « inacceptable » que les enfants « continuent à mourir de rougeole » dans le pays où beaucoup des premiers vaccins ont été mis au point. En France actuellement sont obligatoires trois vaccins pour l' enfance , pour la diphtérie , le tétanos et la polio. Huit autres , y compris la rougeole et la coqueluche , seront obligatoires d' ici à 2018. Pour lutter contre le tabagisme , Philippe a également annoncé que le prix du paquet de cigarettes augmentera de 7 à 10 euros [Forster K. France to make vaccination mandatory from 2018 as it is 'unacceptable children are still dying of measles.' Move follows similar initiative in Italy, where non-vaccinated children cannot attend state schools The Independent, July 5, 2017].

Étudiés les liens psychologiques avec l' attitude anti-vaccination (#18-19 - 13 mai 2018)
Il n' y a aucune preuve claire que déboulonner les mythes anti-vaccination ait un effet significatif sur les attitudes anti-vaccination. Pour analyser pourquoi , des chercheurs australiens ont mené une enquête auprès des personnes dans 24 pays sur six continents. Sur la base des réponses de 5 323 participants , les chercheurs ont constaté que les résultats sur les attitudes anti-vaccination étaient associés à :
- pensée conspiratrice
- réactance ( la tendance à avoir une faible tolérance pour les atteintes à sa propre liberté )
- dégoût du sang et des aiguilles
- vision du monde individualiste et hiérarchique par opposition à une vision du monde égalitaire et communautaire
- ces relations n' étaient pas fortes parmi les répondants des pays asiatiques et sud-américains, mais en Australie, au Canada, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux États-Unis , les croyances à la conspiration représentaient entre 17% et 27% de la variation de l' attitude anti-vaccination. Le sexe et le niveau d' éducation n' étaient pas liés de manière significative à l' attitude anti-vaccination , mais l'idéologie politique conservatrice et la jeune âge étaient tous deux faiblement liés [Hornsey MJ and others. The psychological roots of anti-vaccination attitudes: A 24-nation investigation. Health Psychology 37:307-315, 2018].

Vingt états ont introduit des projets de loi anti-vaccination (#19-08 - 10 mars 2019)
Au moins 20 états ( des États-Unis ) introduisirent des projets de loi qui , d' après l' American Academy of Pediatrics , pourraient (a) élargir les raisons pour lesquelles les parents peuvent exempter les enfants de se faire vacciner même sans aucune nécessité médicale et (b) demander aux médecins de fournir davantage d' informations sur les risques liés aux vaccins. [Lou M. Griggs B. Even with measles outbreaks across the US, at least 20 states have proposed anti-vaccination bills. CNN. Mar 6, 2019]. Ces malavisés efforts législatifs coïncident avec les rapports de 206 cas individuels de rougeole confirmés dans 11 états au cours des deux premiers mois de 2019. La majorité de ces cas concernaient des personnes non vaccinées [Measles cases and outbreaks. CDC. Mar 4, 2019]. Le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ( MMR - measles , mumps , and rubella ) est très sûr. Grâce à un programme de vaccination très efficace aux États-Unis et à une meilleure lutte contre la rougeole dans la région des Amériques , la rougeole avait été déclaré éliminé des États-Unis en 2000.

New York élimine les exemptions religieuses aux vaccinations obligatoires (#19-25 - 23 juin 2019)
New York est devenu le sixième État des États-Unis , en plus de la Californie , de l' Arizona , de la Virginie occidentale , du Mississippi et du Maine , à éliminer les exemptions pour des motifs religieux des vaccins obligatoires pour les enfants [McKinley J. Measles outbreak: N.Y. eliminates religious exemptions for vaccinations. The New York Times. Jun 13, 2019]. Les opposants à la levée des exemptions religieuses incluent de nombreux parents juifs orthodoxes et des parents des enfants fréquentant les écoles Waldorf , malgré les récentes épidémies de maladies évitables par la vaccination dans les communautés juives orthodoxes de Brooklyn et du comté de Rockland et dans certaines écoles Waldorf.

Recommandations proposées pour affronter la propagande anti-vaccination (#19-47 - 30 novembre 2019)
Le communicateur scientifique Lucky Tran estime que de nombreux militants anti-vaccination sont engagés en " firehosing " ( la lance ) une technique de propagande consistant à lancer autant de mensonges que possible aussi souvent que possible [Tran L. Firehosing: the systemic strategy that anti-vaxxers are using to spread misinformation. The Guardian, Nov 7, 2019]. Le terme est basé sur une description précédente du modèle de propagande des autorités russes defini comme " firehose of falsehood " ( " lance à mensonges " ) [Paul C. Matthews M. The Russian "firehose of falsehood" propaganda model. Rand Corporation, 2016]. Le but des mensonges n' est pas de persuader mais plutôt de dévaliser les faits de leur pouvoir. Les chercheurs de la Rand Corporation ont conclu qu' il est peu probable que souligner les mensonges et les incohérences dans les messages soit efficace contre le firehosing. Au lieu de cela , il est préférable de : (a) prévenir le public des méthodes utilisées par les propagandistes pour manipuler l’ opinion publique , et (b) interrompre le flux de désinformation en faisant pression sur les médias pour bloquer ou supprimer les faux contenus. Le dr. Steven Novella a donné davantage de suggestions :
[Nous devons également] contrôler le lieu , ce qui signifie que l’ écosystème de l’information doit considérer le firehosing comme une insolence quelconque et prendre des mesures pour le prévenir. Les journalistes et les rédacteurs sont probablement la première ligne de défense dans ce cas. Ils doivent comprendre cette stratégie afin de ne pas être exploités pour la développer. Ils devraient fermer la porte et ne pas leur accorder l' attention qu' ils recherchent. Ne tomber pas dans l' erreur du " faux équilibre " , qui est utilisé pour ouvrir au firehosing. Ne se laisser pas distraire par la montagne d' informations , ce qui ne signifie pas qu' on vérifie pas les faits et qu' on corrige pas la désinformation. Au lieu de cela , on doit pas se limiter à vérifier les faits , mais plutôt chercher à automatiser autant que possible la vérification des faits afin qu’ elle soit disponible comme référence , mais ne gaspiller pas des titres et de l' espace pour le nouvelles en jouant au jeu du firehosing. C' est exactement ce qu' ils veulent. [Novella S. How to combat firehosing. Neurologica blog, Nov 8, 2019].

Démystifiés des tests génétiques pour prédire les effets indésirables du vaccin (#20-15 - 19 avril 2020)
De nombreux praticiens pas orthodoxes affirment que le dépistage de variantes du gène MTHFR peut déterminer ces qui présentent un risque accru de divers problèmes de santé , y compris des réactions indésirables aux vaccins. Cependant , ce ne sont pas des utilisations validées pour les tests MTHFR [Zhang S. Why anti-vax doctors are ordering 23andMe tests. The Atlantic. May 23, 2019]. Quatre des auteurs du travail de 2008 qui a été cité comme base pour la diffusion des tests MTHFR ont conclu l' année dernière : " Il est regrettable que l' application imprécise de notre rapport exploratoire ait été mal interprétée et utilisée pour justifier de manière inappropriée l' exemption des enfants de recevoir des vaccins médicalement indiqués " [Reif DM and others. Inappropriate citation of vaccine article. Journal of Infectious Diseases. June 3, 2019].

La vaccination perd du terrain sur les réseaux sociaux (#20-19 - 17 mai 2020)
Une analyse au niveau du système des messages liés à la vaccination de près de 100 millions d' utilisateurs de Facebook a révélé que les pages anti-vaccination :
- ont moins de followers que les pages pro-vaccination
- sont plus nombreuses que les pages pro-vaccination
- ont tendance à avoir des liens plus fréquemment que les pages pro-vaccination sur les pages Facebook dont la position sur la vaccination est indécise
- ont tendance à mélanger des sujets tels que les problèmes de sécurité , les théories du complot , la santé et les médecines alternatives , et la cause et la guérison du COVID-19
- se développa sur la toile plus que les pages pro-vaccination pendant l' épidémie de rougeole de 2019.
Les simulations informatiques des chercheurs suggèrent que l'opposition aux vaccins va dominer le réseau d' opinions sur les vaccins d' ici dix ans à moins que la communauté scientifique ne devienne plus efficace [Johnson and others. The online competition between pro- and anti-vaccination views. Nature. May 13, 2020]. Vraisemblablement la messagerie de la santé publique doit faire un meilleur travail en se battant contre les appels au cœur et la désinformation sur un vaccin potentiel pour le COVID-19 qui est commun dans les messages anti-vaccination [Ball P. Anti-vaccine movement could undermine efforts to end coronavirus pandemic, researchers warn. Nature. May 13, 2020]. Le Dr Stephen Barrett est d' accord mais soutient que les médias sociaux peuvent et doivent décider de ne pas rester un canal de désinformation néfaste pour la santé [Barrett S. Facebook should do more to combat vaccine misinformation. Quackwatch, May 18, 2020].

Plus de preuves relient le refus du vaccin et les foyers de rougeole (#20-37 - 20 septembre 2020)
Une étude récente a révélé que pour les foyers de rougeole au cours des cinq dernières années , au moins 70% des personnes infectées n' avaient pas été vaccinées. Sept articles publiés du 30 novembre 2015 au 1er juin 2020 traitaient 8 foyers de rougeole qui incluaient 1 176 personnes atteintes de rougeole , dont 125 ( 10,6% ) avaient reçu un vaccin contre la rougeole , 888 ( 75,5% ) n' avaient aucun antécédent de vaccination et 163 ( 13,9% ) avaient un état vaccinal inconnu [Phadke VK and others. Vaccine refusal and measles outbreaks in the US. JAMA, Aug 14, 2020]. Les données des États et nationales de surveillance de la rougeole de 2016 à juin 2020 indiquent que sur 1 392 cas de rougeole , 152 ( 10,9% ) avaient reçu un vaccin contre la rougeole , 989 ( 71,0% ) n' avaient aucun antécédent de vaccination contre la rougeole , et 251 ( 18,0% ) avaient un état vaccinal inconnu.

Publiqué un rapport sur la désinformation à propos du vaccin COVID-19 (#20-48 - 7 décembre 2020)
First Draft, une organisation dédié à la protection des communautés contre des désinformations dangereuses, a publié un rapport de recherche de 95 pages et un résumé opérationnel de 23 pages sur les "les narrations dominantes sur les vaccins sur les plateformes des communautés en ligne des médias sociaux anglais, français et espagnols qui pourraient éroder la confiance du public en un vaccin contre la COVID-19, et des vaccins plus en général" [Under the surface: Covid-19 vaccine narratives, misinformation and data deficits on social media. First Draft press release, Nov 12, 2020]. Le communiqué de presse déclare :
Les narrations qui remettent en cause la sécurité des vaccins ont été des protagonistes permanentes dans le débat en ligne sur les vaccins. Pourtant, cette recherche montre que les narrations liées à la manque de confiance envers les intentions des institutions et des personnalités clés entourant les vaccins suscitent désormais autant la conversation en ligne et le scepticisme envers les vaccins que les soucis sur la sécurité. Ce problème est aggravé par les complexités et les vulnérabilités de cet écosystème d'information. On a beaucoup de « déficits de données » - des situations où la demande d'informations sur un sujet est élevée mais c'est faible l'offre d'informations crédibles - qui sont exploitées par de mauvais personnages. Ces déficits de données compliquent les efforts visant à donner un sens précis au développement d'un vaccin contre la Covid-19 et de vaccins plus en général. Lorsque les gens ne peuvent pas facilement accéder à des informations fiables sur les vaccins et que la méfiance envers les acteurs et les institutions liées aux vaccins est élevée, les narrations de la désinformation se précipitent pour combler le vide. Les résultats devraient servir de sonnette d'alarme alors que le monde attend un vaccin contre la Covid-19 et voit les taux routiniers de vaccination de routine baisser.

Les médias sociaux exhortés à bloquer les « super-diffuseurs » antivaccinalistes (#21-02 - 17 janvier 2021)
Les réseaux antivaccinalistes promeuvent un « récit principal » avec trois faux messages : (1) la COVID-19 n'est pas dangereuse; (2) les vaccins contre la COVID-19 sont dangereux; et (3) on ne peut pas faire confiance aux défenseurs des vaccins. Le Centre de lutte contre la haine numérique (Center for Countering Digital Hate -CCDH) a produit trois superbes rapports sur la propagation de cette désinformation à travers les médias sociaux :
L'industrie antivaccinaliste. Commeny Big Tech s'alimente et profite de la désinformation sur les vaccins expose comment le consensus scientifique global sur les vaccins est sapé par un réseau restreint mais déterminé et sophistiqué d'individus et de groupes qui diffusent de la désinformation en ligne.
Manque d'action : comment les géants de la technologie continuent de braver les appels pour freiner la désinformation sur les vaccins note que même lorsque les utilisateurs ont signalé des informations erronées aux plates-formes, moins d'un message sur vingt a été supprimé.
Le manuel de stratégies antivaccinaliste révèle comment les réseaux anti-vaccins ont systématiquement l'intention d'exploiter les réseaux sociaux pour supprimer l'utilisation des vaccins contre la COVID-19. Enfin il conclut :
La liberté d'expression ne signifie pas la liberté d'atteindre. Rien ne justifie que Facebook ou d'autres continuent de saper les tentatives de déploiement des vaccins contre la COVID-19, en permettant aux mensonges d'atteindre des millions de personnes.
Les 10 antivaccinalistes les plus suivis sur plusieurs plateformes représentent la majorité de l'audience totale des antivaccinalistes en ligne. Ce sont les « super-diffuseurs » de la désinformation antivaccinaliste.
La meilleure façon d'empêcher les gens de tomber dans la désinformation est de les empêcher de la voir en premier lieu en utilisant une stratégie appelée deplatforming.
Les antivaccinalistes de premier plan doivent être éloignés de leurs plates-formes.
Le CCDH est une organisation à but non lucratif qui cherche à bouleverser l'architecture de la haine et de la désinformation en ligne [Barrett S. Social media urged to block antivax “superspreaders.” Quackwatch, Jan 15, 2021].

Révocation du permis d'exercice de la médecine au marchand de peur Ken Stoller (#21-08 - 28 février 2021)
Le Conseil médical de Californie (Medical Board of California) a révoqué le permis d'exercice de la médecine au docteur Kenneth Paul Stoller, pour avoir remis sans fondement des exemptions médicales des obligations vaccinales scolaires. L'ordonnance de révocation concernait les cas de dix enfants qui n'avaient pas les conditions nécessaires pour des exemptions médicales en vertu des lignes directrices du Comité consultatif sur les pratiques d'immunisation ou des directives de l'American Academy of Pediatrics. Le Conseil a noté que :
Stoller n'était le médecin traitant pour aucun d'entre eux - les parents les avaient amenés expressément pour acheter des exemptions médicales.
Stoller n’avait pas demandé les dossiers médicaux des enfants ni consulté leurs médecins traitants.
Le coût des exemptions variait de 400 à 600 dollars par enfant.
Stoller a estimé qu'il avait émis environ 500 exemptions de ce type entre 2016 et 2019, en utilisant un protocole similaire pour chaque demande.
Stoller promut la fausse idée que les vaccins causent l'autisme. Il a également fait la promotion de l'oxygène hyperbare pour traiter l'autisme même si les preuves à l'appui font défaut pour cette pratique. L’avocat de Stoller a annoncé qu’il a l’intention de faire appel de la décision du conseil [Reiss D. Dr. Ken Stoller medical license revoked – baseless vaccine exemptions. Skeptical Raptor, Feb 21, 2021].

La version originale des textes de la lettre d'information est sur la page en anglais. Pour des suggestions ou critiques concernantes la traduction vous pouvez m'écrire.
Pour accéder au fichier complet de la lettre d'information vous pouvez aller sur la page web :
https://www.ncahf.org/digest19/index.html.
Pour recevoir gratuitement la lettre d'information de Consumer Health Digest (en anglais) il suffit se connecter à la page web :
https://www.ncahf.org/digest/chd.html.

acronymes : FDA: Food and Drug Administration, Agence Fédérale des aliments et drogues des États-Unis http://www.fda.gov/
FTC: Federal Trade Commission, Commission Fédérale du Commerce des États-Unis http://www.ftc.gov/
AMA: American Medical Association http://www.ama-assn.org/ama

allez à l' index de " en bonne santé "

Bonne santé à tous ( sauf aux charlatans qui gagnent sur la santé des autres )

Je m'excuse por mes erreurs dans la traduction en français : si vous voulez
communiquer avec moi pour corrections et/ou commentaires,
clickez ici

   page créée le : 2 juillet 2015 et mise à jour le : 6 mars 2021